Une description de fonction facilement utilisable présente deux qualités : concision et précision.

La description de fonction explique ce qui est attendu d’un·e travailleur·euse dans tel poste, à tel moment.

Thumbnail

L’important est ce qui fait le cœur d’un métier. Des listes trop longues ou trop complexes sont inutilisables

En matière de bien-être au travail, elle permet de prévenir (ou d’objectiver) la surcharge (ou sous-charge) de travail, les conflits de rôle ou de responsabilité.

Elle joue donc un rôle fondamental pour la structure et pour les travailleurs. Elle apporte de la cohérence tout au long du parcours de chacun dans l’institution : offre d’emploi, engagement, évaluation, plan de formation, évolutions.

Quelques points d’attention…

  • Une description de fonction « erronée »
  • Une DF qui ne reflète pas le travail effectué provoquera un sentiment de manque de reconnaissance, voire de remise en question des qualités mise en œuvre au quotidien.

Ceci conduit bien souvent à un manque de confiance dans les outils proposés par la structure. La DF dans ces cas-là amplifie les zones floues de l’organisation et devient source de démotivation.

  • Une DF qui n’est plus à jour n’évoluera pas avec les métiers. Elle ne sera donc plus l’outil de référence pour demander une formation, évoluer, évaluer.

Réalisez les descriptions de fonction de manière concertée, en impliquant le personnel au cœur du métier que vous décrivez.
Une description de fonction « trop bien faite » pourrait :

  • Enfermer la personne dans une case et brider l'initiative, la créativité (lorsque la DF est exagérément détaillée ou qu’elle uniformise les modes de travail)
  • Chercher le mouton à cinq pattes. Pour être exhaustif et fixer les ambitions du service, la DF risque de devenir une liste de souhaits irréalisables dans la pratique pour les travailleurs·euses. Le conseil est de rester mesuré et réaliste.

A noter à ce propos qu'une description de fonction doit idéalement être complétée par un référentiel de compétences (voir article associé).

Quelles informations comporte-t-elle ?

 

Exemples

Titre

Il caractérise brièvement le contenu de la fonction

 

Infirmière, éducateur, technicien de maintenance, responsable du service informatique, comptable, etc.

Missions

Description en quelques lignes des missions principales liées à cette fonction

  • Soutenir le travail des intervenant·e·s sur le terrain.
  • Assurer l'accueil et la prise en charge des élèves.
  • Assurer les soins quotidiens (toilettes, repas, ...) et l'assistance aux résident·e·s.

Compétences

Phrases débutant par un verbe d’action pour chaque résultat attendu.

  • Etre à l’aise au contact de personnes handicapées.
  • Travailler de façon structurée.
  • Avoir une bonne maîtrise de l'orthographe

Activités principales

Une description des tâches à réaliser

  • Assurer le lever, l'habillement, la préparation et la prise des repas, les déplacements, etc.
  • Gérer le processus de développement, allant des spécifications techniques jusqu'à la mise en production.
  • Faire la vaisselle du restaurant.

Situation du poste au sein du service

Place dans l’organigramme, relations avec la hiérarchie, le reste de l’équipe, les différents services

  • Travail effectué sous la supervision du ou de la responsable du service.
  • Travail d’équipe au sein de la cellule « Formation ».
  • Responsabilité d’une équipe de 5 personnes.

Formation

Les exigences de formation requise à l’engagement.

La formation continuée

Diplôme ou formation reconnue par l'ONE: puériculteur/trice, aspirant/e en nursing, infirmier/èr),assistant/e social/e, éducateur/trice, logopède, instituteur/trice maternel/le, agent éducation.

 

Notes & références

  1. La boîte à outils du plan de formation - Fiche 12