Service conseil

Des questions ? Besoin d'aide ?
Notre plateforme et notre équipe sont disponibles pour vous. En savoir plus.

Personnes de contact :

catherine bardiau

Catherine Bardiau
catherine.bardiau@competentia.be
02 227 62 04
 

francoisxavier lefebvre

François Xavier Lefebvre
francoisxavier.lefebvre@competentia.be
0479 386 987

La mission de l'organisation

Vous voulez acquérir de nouvelles compétences ? Dans quel but ?

Image_de_la_section

Comment l’objet social de votre institution est-il décrit ? Comment est-il vécu ?

Une série de documents décrivent l’objet social de votre institution : labels de qualité, ROI, projet pédagogique, projet de vie, etc. Que représentent ces documents dans votre association ? Est-ce « juste » de l’administratif et des papiers ? Apportent-ils des réponses à des questions comme :

  • Comment faire vivre nos valeurs avec nos bénéficiaires ?
  • Comment voulons-nous voir évoluer nos enfants, nos résidents ?
  • Comment faire passer nos messages ?
  • Comment créer de la convivialité ?

La mission est le fil rouge du travail de l’institution. (Ré)-Ecrire cette mission, c’est faire vivre les documents officiels à la lumière de nos pratiques. C’est s’approprier la vision, la mission, les valeurs de l’association, etc, et les traduire en objectifs concrets, en actions du quotidien. C’est s’adapter à l’objet social évoluant et le contexte : le changement de public, le changement de direction, les nouvelles problématiques, les nouveaux défis.

Comment (ré-) écrire la mission ?

Voici quelques pistes pour vous lancer dans cette démarche : 

1. Rassemblez ce qui existe

Statuts de l’asbl, labels de qualité, codes de déontologie, projet pédagogique, projet de vie, charte, etc. Collectez ces documents, (re)lisez-les et utilisez-les comme matière première à votre réflexion.

2. Utilisez les ressources disponibles

Mener une réflexion collective, dès le début du processus, vous permettra d’avoir une vision plus riche, plus proche du terrain et des bénéficiaires, et favorisera l’adhésion de l’ensemble du personnel.

Utilisez les différents lieux de réflexion et de décision existants : le CA, l’AG, le CE, le CPPT, la DS, les réunions de personnel. La mise sur pied d’un groupe de travail « mission-vision » est également une bonne idée pour préparer le travail de ces lieux de réflexion sans monopoliser tout leur temps.

Attention
Co-construction de la stratégie ne veut pas dire que chacun décide et que chacun fait tout. Pour être constructif et efficace, le travail participatif doit être structuré et arbitré, dans une recherche de consensus. Tout un art !

3. Quelques exemples de questions à vous poser

Pour identifier la mission et la vision de l’association

  • Quel est le mythe fondateur de notre organisation ?
  • Quelle est la finalité de notre association ? Quelle est sa particularité, son identité ?
  • Qu’a-t-elle traversé de particulier ? Qu’a-t-elle déjà réussi à accomplir ? Que disent les statuts ?
  • Comment ont-ils été traduits concrètement ? Quels sont les projets qui ont-été fixés ?
  • Quelle est la prochaine étape de notre institution? Comment va-t-elle y aller ?
  • Quels objectifs devons-nous nous fixer pour y répondre ?
  • Quels bénéficiaires sont concernés ?
  • Quels travailleurs sont concernés ?

Pour détecter ou retrouver les valeurs de l’association

  • Qu’est-ce qui est décrit dans nos statuts, nos codes de qualité ?
  • Qu’est-ce qui nous oriente et nous guide dans notre action ?
  • Qu’est-ce qui caractérise notre manière de travailler ?
  • Que mettons-nous en avant ?
  • Quels sont nos grands principes ?
  • Quel message voulons-nous faire passer ?
  • A quoi est-ce que nous ne voulons absolument pas déroger ?

Commentaires

  • Portrait de françois-xavier lefebvre
  • françois-xavier...
  • 7 oct 2014 - 21:29
Les missions et la vision sont des points de référence importants. Ils doivent à la fois s'inscrire dans la durée sans toutefois devenir des éléments figés créant un décalage entre l'offre de l'association et les besoins /attentes des bénéficiaires. La parution d'un nouveau décret ou le renouvellement sont parfois des occasions pour les dépoussiérer.
  • Portrait de françois-xavier lefebvre
  • françois-xavier...
  • 7 oct 2014 - 21:47
Trouver le bon moment pour réviser les missions requiert de la finesse et parfois de la patience ou de l'anticipation. Le faire en pleine crise de financement au sein de l'association n'est pas le plus indiqué. Ni quand trois cadres travailleurs sur 5 viennent de quitter la structure. C'est un exercice qui demande beaucoup de stabilité. A vous de voir s'il est intéressant de le faire avant ou après un renouvellement de génération au cœur d'un CA ou d'une direction par exemple !