Service conseil

Des questions ? Besoin d'aide ?
Notre plateforme et notre équipe sont disponibles pour vous. En savoir plus.

Personne de contact :

francoisxavier lefebvre

François Xavier Lefebvre
francoisxavier.lefebvre@competentia.be
02 227 62 03

Comment parler compétences ?

Identifier une lacune n’est pas un jugement personnel.

Image de la section

Si la communication se fait de manière professionnelle, cela devient « simplement » une nouvelle opportunité de progresser.

Comment dire que je pense que l’accueil que nous faisons au bénéficiaire perd de sa qualité suite à nos difficultés d’adaptation au nouveau public ? Comment dire que tel travailleur semble s’intégrer difficilement dans la nouvelle équipe et que ses documents sont régulièrement remis en retard ? Qui est compétent pour animer ces débats ?

Parler compétences, c’est identifier les compétences présentes dans l’association, les compétences nécessaires et les lacunes ! C’est identifier ce que l’on sait faire dans notre service et ce que l’on fait moins bien. Ce que certains travailleurs savent faire et leurs difficultés. Que l’on aborde ces lacunes en groupe, ou sous forme d’entretien individuel, cela demande de la préparation et une certaine compétence.

Et cela s’apprend ! Il existe nombre de supervisions, formations ou ateliers en « communication ». Comme toute autre compétence, l’important est de d’abord bien identifier ce que l’on souhaite apprendre et comment nous pensons pouvoir l’apprendre (par exemple en se formant tous ensemble ou en se formant au cas par cas).

Par exemple :

Problématique Objectif Exemples de formations
Chaque fois que nous faisons une réunion d’équipe, cela dégénère et tourne au conflit. Apprendre à connaitre l’autre, à l’écouter et à le convaincre de façon respectueuse.

Développer l’écoute pour améliorer les contacts et les relations dans le cadre professionnel.

Communication inter-relationnelle non-violente.

Je n’ose pas dire à mon collègue qu’il fait mal son travail, et quand j’ose le dire, je me montre agressif. Apprendre à transmettre un message difficile, de façon acceptable pour l’autre.

La communication assertive.

Exercer l’autorité avec fermeté et respect.

Développer l’estime de soi.

J’anime les discussions de groupe dans l’association et je remarque que ce sont toujours les mêmes qui monopolisent la parole. Parvenir à gérer le temps de parole en réunion, interrompre adroitement.

Conduire une réunion.

Animer des groupes.

Prise de parole en public.