Trouver la bonne formation

10 novembre 2016

Au cours de ces 3 ateliers, nous avons cherché comment faciliter et optimiser nos recherches de dispositifs de formation.

 

Trouver

Pour trouver, il faut d’abord savoir ce que l’on cherche.

La première étape pour trouver la bonne formation passe par l’identification des besoins en compétences. Quel est votre objectif de formation ? D’où partez-vous et où souhaitez-vous aller ?

 

La bonne

La proposition est de considérer qu’une « bonne » formation est une formation qui a un certain impact, c’est-à-dire qui vous permette d’appliquer concrètement dans votre pratique vos nouveaux savoirs/savoir-être/savoir-faire. C'est ce qu'on appelle le transfert des acquis.

 

Formation

Comment apprenons-nous ? Nous oublions souvent que seulement 10% de notre apprentissage proviennent d’un mécanisme d’apprentissage conscient, formel. Autrement dit, nous apprenons plus que majoritairement, en-dehors d'une salle de formation.

Nous pourrions synthétiser cette idée en découpant 7 formats d’apprentissage :

1. la formation classique

2. la formation à distance

3. l'auto-apprentissage

4. l'apprentissage professionnel direct

5. le partage de pratiques

6. la résolution de problèmes en groupe

7. l'accompagnement individuel.

 

Ces 7 formats sont détaillés dans l'Outil : les 7 formats d’apprentissage.

 

L’exercice de trouver la bonne formation consisterait donc en 3 grandes étapes :

  1. Identifier le besoin en compétences, l’objectif d’apprentissage.
  2. Trouver le mode d’apprentissage qui corresponde tant à cet objectif spécifique, qu’à l’apprenant et à son institution.
  3. Evaluer l’apprentissage et faire en sorte de pouvoir le mettre en pratique.

 

Et comment trouver l’opérateur ?

Pour cibler l’opérateur qui convient, il est utile d’en contacter plusieurs et de les interroger sur leur proposition de formation.

Le Répertoire des Opérateurs de Formation de l’Apef (le ROF) est un annuaire de formateurs du secteur. Il n’est pas exhaustif mais présente un panel d’opérateurs potentiels. Si vous connaissez un opérateur dont vous êtes satisfait, n’hésitez pas à lui proposer de s’y inscrire.

Quelques critères pour vous guider dans votre sélection :

  • Expérience de l’opérateur dans le secteur non marchand (volume d’activités, expérience avec un secteur particulier, nombre de formateurs salariés/vacataires, références)
  • Expérience de l’opérateur dans la thématique
  • Expérience du formateur dans le secteur non marchand (sur base du CV : nombre d’années en tant que formateur, autres expériences professionnelles…)
  • Expérience du formateur dans la thématique (nombre de jours de formation déjà données…)
  • La formation sera-t-elle adaptée aux besoins de l’institution ? Quels sont les modes d’apprentissage ?
  • Quelles sont les méthodes pédagogiques du formateur ?
  • Quels sont les supports pédagogiques ?
  • Le formateur aborde-t-il le transfert des acquis dans sa méthodologie ?
  • Quel est le coût de la formation (TVAC) ? Une subvention est-elle possible via les fonds ou autre ?
  • Quelle est la situation géographique du formateur ?
  • Dans quel délai la formation peut-elle être donnée ? Disponibilité du formateur ?

 

 

« Chouette et intéressant ! … Mais comment prendre le temps de faire tout cela ? »

 

L’un de vos collègues a peut-être des difficultés à trouver une formation qui lui corresponde ?… ou des contraintes institutionnelles forcent votre créativité et vous poussent à inventer de nouvelles solutions ? Voilà des occasions d’expérimenter cette démarche concrètement. Elle deviendra peut-être un réflexe pour vous, au fil de vos recherches de la « bonne formation ».

 

Quelques outils et informations supplémentaires

Synthèse power point de l’atelier

Article "comment se former?"

Grille "Quelle méthode pour quelle apprentissage?"

Les grands principes pour un transfert des acquis optimal

Retour d’atelier competentia, octobre 2016