Guide d’entretien de sortie
À quoi sert-il ?
Accompagner des travailleur·euse·s
Quand l'utiliser ?
Gestion des compétences
Quel format ?
Canevas

En bref

Guide pour mener un entretien de sortie. D’une part, il permet de mieux comprendre les raisons
qui poussent un·e travailleur·euse à changer d’horizons professionnels. D’autre part, il aide à
recueillir le feedback de celui·celle-ci à propos de son expérience et d’en tenir compte pour faire
évoluer la fonction et l’institution. Il permet également de reconnaître les apports du·de la travailleur
·euse lors de son parcours professionnel dans la structure.

Guide pour mener un entretien de sortie. D’une part, il permet de mieux comprendre les raisons
qui poussent un·e travailleur·euse à changer d’horizons professionnels.

D’autre part, il aide à recueillir le feedback de celui·celle-ci à propos de son expérience et d’en tenir compte pour faire évoluer la fonction et l’institution. Il permet également de reconnaître les apports du·de la travailleur ·euse lors de son parcours professionnel dans la structure.

Aperçu

Pour quoi
Faire évoluer une fonction et la structure sur la base d’un feed-back communiqué par des personnes qui la quittent, tout en valorisant les apports de la personne qui s’en va.
Pour qui
Responsable ressources humaines (DRH), direction, coordination
Quand l'utiliser
Avant le départ d’un·e travailleur·euse
Nombre de participant·e·s
La personne qui quitte l’institution et une personne de sa hiérarchie (ou le·la DRH s’il y a en a un·e dans l’institution)
Durée
Maximum 1h30

Réaliser un entretien de sortie n’est pas obligatoire et ne peut se faire que d’un commun accord
entre les parties !

Pour qu’un entretien de sortie marque la conclusion constructive d’une collaboration, il est important que chacun·e comprenne à quoi il sert:

  • l’employeur peut exprimer de la reconnaissance, valoriser l’expérience et l’expertise du·de la travailleur·euse et renforcer son capital « identité professionnelle » ;
  • le·la travailleur·euse peut expliquer les raisons de son départ ; poser un regard averti sur son rôle et sa place dans la structure ; transférer des informations utiles pour la transition avec son·- sa successeur·euse, au sujet de l’institution, de la fonction, de l’organisation du travail, de la politique de ressources humaines, etc.

Nous vous présentons ici une grille pouvant servir de support à la préparation d’un entretien de sortie.

Selon les circonstances, il sera plus ou moins facile d’organiser cette rencontre. Néanmoins, même dans le cas d’un licenciement, vous obtiendrez des éléments précieux auxquels être attentif·ve pour le futur de l’institution.

Il est recommandé que la procédure soit très clairement communiquée et expliquée dans un
document : timing, parties prenantes, cheminement des informations récoltées, caractère non
obligatoire de cet entretien, etc.