Des partages autour de la gestion des compétences

Des formats courts, généraux ou thématiques, animés par Competentia ou d’autres animateur·rice·s.

Ces ateliers permettent de :

  • partager vos expériences avec d’autres structures
  • bénéficier d’une expertise
  • décider d’un premier pas vers une gestion des compétences.

Ces ateliers sont gratuits et accessibles à tous·tes travailleur·euse·s des Fonds du secteur non marchand mais l’inscription est obligatoire.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé·e de l'agenda et des dates d'ouverture des inscriptions !  

Les ateliers sont annulés jusqu’au 17/04/2020.   Nous reprogrammerons les événements prévus en fonction de l'évolution de la situation.

Les inscriptions pour l'atelier "Evaluer la formation : le pourquoi du comment ?" restent donc ouvertes.

Atelier "Recruter, quels outils de sélection utiliser ?"

  • Namur, le 24 mars, de 9h30 à 13h
  • Bruxelles, le 2 avril, de 9h à 12h30

Atelier "Evaluer la formation : le pourquoi du comment ?"

  • Liège, le 23 avril de 09h00 à 12h30 
  • Bruxelles le 28 avril de 09h00 à 12h30
  • Namur le 30 avril de 09h00 à 12h30

Inscription ouverte !

Pour participer à nos ateliers, rien de plus simple.

Pour les ateliers « 120’ compétences » et les ateliers thématiques, les inscriptions se font en répondant aux invitations que nous vous envoyons via notre newsletter. Pour les recevoir, inscrivez-vous à la newsletter de competentia.

Si vous êtes intéressé·e par une thématique qui n'est pas ou plus à l'agenda, faites-le nous savoir via ce formulaire de demande d'atelier.  Nous organiserons l'atelier souhaité dans la mesure de nos possibilités et des demandes.

Si vous représentez un groupe déjà constitué, contactez-nous directement; nous fixerons alors un moment ensemble.

En 2020 nous vous proposerons différents formats d'ateliers :

  • Les ateliers « thématiques » : competentia met en avant 4 à 5 sujets par an et réunit une vingtaine de participant·e·s pour partager des expériences et expérimenter des outils.
    Competentia apporte bien sûr son savoir-faire ou celle d’un·e expert·e, mais surtout un cadre dans lequel échanger, récolter des expériences et se mettre en action. Pas de recettes toutes faites mais un d’ingrédients dont vous pourrez faire un mijoté relevant toutes les saveurs présentes dans votre institution.
  • Les « 120’ compétences » : deux heures pour adopter un regard circulaire sur la gestion des compétences et pour se mettre en action.

Instaurer une politique de gestion de compétences demande plus que 120 minutes d’échanges ou qu'une matinée de partage de pratiques. Ce temps permet un débroussaillage, une identification de la meilleure piste pour démarrer, de la première action à poser.

A partir de ce diagnostic, vous pourrez continuer votre périple; peut-être avec competentia, à travers d’autres ateliers ou le service conseil, qui offre une approche plus spécifique. 

Vous pourrez bien évidemment faire appel aux Fonds pour travailler plus en profondeur une thématique via une demande de bourse auprès du secteur dont votre institution dépend.

 

Vous avez un doute quant à la formule la plus pertinente ? N’hésitez pas à nous contacter par mail (info@competentia.be) ou par téléphone (Laurence Beff : 02 227 62 04 - François Xavier Lefebvre : 02 227 62 03)

« Les ateliers sont des moments privilégiés de partage avec d’autres travailleurs qui viennent d’horizons différents, qui ont des équipes très grandes ou toutes petites comme la mienne, mais qui sont confrontés aux mêmes problèmes et qui se posent les mêmes questions. On échange des expériences, des réflexions, des idées, des solutions parfois. Pour moi, c’est très rassurant de voir que je ne suis pas seule, et très stimulant. Je me rends compte que je reçois beaucoup, mais que je peux apporter aussi, et que ce que j’apporte peut-être utile à d’autres. »

Marie-Christine Depret, coordinatrice, asbl 143

 

« La formule Competentia, qui offre des matinées thématiques avec des dates au choix et le contact direct avec les personnes ressources est nécessaire, notamment dans le management et la professionnalisation de notre association qui ne cesse de grandir et dont les missions évoluent constamment. »

Pina Latucca, coordinatrice générale, asbl CERAIC