Qui élabore et met en oeuvre le plan de formation?

Comité de pilotage ou comité d'accompagnement?

Suite à notre dernier atelier competentia autour du plan de formation, une question nous est parvenue quant à la différence entre un comité de pilotage et un comité d'accompagnement.

Voici quelques points de repères.

Leurs points communs

Les comités de pilotage et d’accompagnement du plan de formation sont 2 groupes de travail.

Ils sont composés de 4 à 6 personnes. Dans les petites structures, vous pourrez intégrer tout le monde dans ce groupe. Dans les plus grandes, ce ne sera pas le cas mais l’ensemble des membres du personnel peut être impliqué dans l’élaboration et le suivi du plan (à travers des questionnaires ou l’évaluation des formations par exemple).

Dans tous les cas, plus vous favoriserez la diversité de ces groupes, plus la richesse des apports sera grande. Intégrez-y également des fonctions administratives et techniques et pas uniquement les métiers centraux de votre structure.

Les 2 groupes fonctionnent en mode projet, fixent le calendrier et servent d’interface avec l’ensemble des travailleurs.

 Les 2 sont un moteur de l’apprentissage dans l’organisation.

Ils peuvent être composés des mêmes personnes mais changer les intervenants permet d’élargir les perspectives et de réduire l’écart entre le groupe de travail et l’ensemble des travailleurs de la structure.

Le comité de pilotage

Il assure la gestion du projet plan de formation.

Sa durée de vie : du démarrage de l’élaboration du plan jusqu'à la finalisation de sa construction.

Son résultat est un plan de formation rédigé comprenant notamment :

  • les objectifs du plan
  • la description de l’organisation (sa « carte d’identité », avec ses valeurs, ses missions, ses projets, sa culture-formation, ses travailleurs…)
  • la méthode de travail pour l’élaboration du plan
  • le plan en lui-même avec un programme de formations et d’actions d’apprentissages

Le comité d’accompagnement

Il assure la gestion du suivi du plan de formation.

Sa durée de vie : A partir du démarrage de la mise en œuvre du plan, jusqu’à la fin du plan.

Son résultat est la mise en œuvre et l’évaluation du plan :

  • l’organisation des formations et actions de formation
  • l’évaluation des actions de formation
  • le suivi budgétaire du plan
  • le suivi du calendrier des actions
  • l’évaluation du plan (quoique ce pourrait encore fait par un autre groupe de travail)

 

D'autres questions ou expériences à propos de ces comités? N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires ci-dessous.

 

Commentaires

  • Portrait de Catherine Bardiau
  • Catherine Bardiau
  • 26 mar 2015 - 09:40
Lors du 2ème atelier sur ce thème à Mons, Georges Dutry, a émis 2 remarques. 1. Attention à l’écart de bagage acquis par l’équipe de pilotage et les autres membres de l’équipe. Il faut veiller à toujours bien informer l’ensemble du personnel, en amont et en aval du plan, mais aussi tout au long de son élaboration, pour minimiser cet écart. D'où l'intérêt également de faire une tournante dans la composition des équipes de pilotage et d'accompagnement. 2. Le comité de pilotage peut être composé de plus de 5 personnes et même jusqu'à une vingtaine, si l'on veut que l'ensemble des métiers de l'institution y soient représentés. Dans ce cas, le comité de pilotage est le comité de validation du plan qui se réunira maximum 4 ou 5 fois. Un groupe de travail de 4 à 6 personnes effectuera l'ensemble des tâches intermédiaires et préparera les moments de validation.

Les plus consultées

Nouveautés