Le diagramme d’Ichikawa
À quoi sert-il ?
Créer les bonnes conditions
Quand l'utiliser ?
Gestion de projet
Quel format ?
Canevas

En bref

Cette méthode propose d’analyser un problème sous différents angles. En particulier, elle permet de détecter quelles sont les différents types de réponses possibles : acquisitions de compétences, mais également réorganisation, achat de matériel, changement de méthode, etc…

Aperçu

Pour quoi
Lister les causes qui ont une influence, des effets sur une situation, de les classer, de les hiérarchiser. L’outil travaille sur un effet identifié à un moment précis (c’est une photographie d’une situation)
Pour qui
Toute personne ou groupe de personnes qui fait face à une situation-problème
Quand l'utiliser
Lorsque la situation-problème apparait
Durée
1 heure
Elément

En se questionnant, seul ou de préférence avec des personnes-ressources, sur les différents éléments suivants : 

  1. Qualifier (une problématique ou un objectif)
    Il s'agit d’identifier, seul ou collectivement, le problème que vous cherchez à résoudre. 
    Exemple : les travailleur·euse·s ne vont pas assez en formation.
  2. Décrire l'effet de manière factuelle. Pas d'opinion ni de jugement. 
    Adoptez une description simple, chiffrée. 
    Exemple : seuls 20% des travailleur·euse·s a rempli l’objectif fixé à 3 jours de formation/an ; 60% a pris part à un ou deux jours ; 20% n’ont pas du tout été en formation.
  3. Dresser un inventaire 
    Dans une recherche de solutions, listez les causes possibles qui ont une influence sur la situation-problématique. Afin d’objectiver le cadre, énumérez toutes les causes possibles qui pourraient avoir une influence sur le projet.
    Exemple : les travailleur·euse·s ne vont pas en formation car ils·elles n’ont pas le temps ; l’offre n’est pas pertinente ; leur supérieur hiérarchique ne promeut pas la formation …
  4. Classer les causes par familles
    Ces regroupements forment les arêtes principales du diagramme d'Ishikawa. Dans le domaine de la qualité et de la production, les 5M sont fréquemment utilisés pour cette tâche :
    Main d'œuvre :  les collaborateur·trice·s, les compétences, les partenaires…
    Matières : les matières concernées, la qualité... 
    Matériels : Les moyens de réalisation, les équipements mis à disposition pour réaliser les tâches ou l’action
    Méthodes : les techniques, les procédures, les modes opératoires…
    Milieu : l'environnement de travail, le cadre légal…
    Certains ajoutent le Management et les Moyens financiers comme 6ème et 7ème "M". Même si la finance peut correspondre au "M" de Matériel. Le plus important est d'adapter les axes en fonction du contexte et de la problématique.  
    Prenez le temps de bien réaliser cette phase car c’est d’elle que part la phase de résolution.  Plus vous apporterez d’éléments, plus votre espace solution sera grand.
  5. Evaluez les branches/racines qui ont le plus d'impact

Une fois le diagramme finalisé, sous-pesez chaque cause pour déterminer les axes prioritaires d'action.

Annotez chaque branche du diagramme avec le système de votre choix : (de 1 à 4 + ou une note de priorisation d’action 1 à 5). Vous obtenez ainsi une hiérarchisation des causes. Cette étape est cruciale car elle vous permettra d’orienter la recherche de solution. 

Vous pouvez, par exemple, identifier de nombreux freins matériels et un seul au niveau de la main d’œuvre ; mais ce dernier peut être d’une telle importance qu’il bloquera toute amélioration de la situation.  Vous pourrez fournir un taxi, choisir le meilleur formateur, organiser la formation dans un spa…Pour certains, seule la garantie de leur remplacement et l’assurance que le bénéficiaire recevra ses soins dans les meilleures conditions leur donneront l’autorisation de partir en formation.

Si la problématique ne vous concerne pas directement, il est donc essentiel de construire cette approche « 5M » avec la personne concernée.  Sinon, vous risquez de mettre en place des « solutions » qui n’en sont pas dans son cas.

Les trucs pour réussir?

  • Avoir une connaissance approfondie du projet
  • Se documenter auprès de personnes-ressources ayant déjà vécu la même problématique 
  • Dans la phase 2 d’inventaires, être créatif pour solliciter un maximum de causes.   
    • Utilisez des méthodes de brainstorming et d’intelligence collective tel la méthode des six chapeaux de Bono.  
    • Travaillez avec des personnes qui connaissent bien la situation, mais qui proviennent d'horizons et de positionnements différents par rapport à la question : issues de divers services, expert·e·s et utilisateur·trice·s...

Et après ?

le diagramme d'Ichikawa peut être complété d’un organigramme des tâches qui décortique chaque élément de l’arbre des tâches.