Porter le développement de compétences dans son organisation est souvent synonyme de nombreux « chantiers » ouverts ou à ouvrir.

Se placer dans les bonnes conditions pour réussir ces chantiers passe par trois éléments déterminants : légimité, sens et moyens

Thumbnail

Et avant tout, l’organisation devrait également :

  • Porter des valeurs soutenant l’épanouissement individuel et collectif

    • Compétence et épanouissement professionnel sont indissociables.
    • Les travailleurs et les travailleues et la direction sont une équipe et contribuent ensemble au développement de leurs compétences, en vue de réaliser la mission de leur association.
    • Chacun·e croit au potentiel de développement des compétences de l’organisation.
    • Les travailleur·euse·s croient en leur propre potentiel au sein de l’organisation.
    • La direction est reconnue, par le CA et par les équipes, dans son rôle et dans ses compétences.
  • Etre une organisation qui apprend de son expérience et tire les bénéfices des compétences qu’elle acquiert.1

Notre environnement est perpétuellement en changement.

Les organisations dans lesquelles nous travaillons s’adaptent et se transforment en permanence. Pour réussir ces transformations, l’organisation dite « apprenante » propose de mettre régulièrement ses pratiques au cœur de la réflexion. Tou·te·s les travailleur·euse·s et la direction sont une équipe d’acteurs de la qualité qu’ils·elles délivrent. Ils·elles apprennent ensemble, chacun·e à son niveau, de leurs erreurs et de leurs succès.

Inscrit dans la concertation sociale, un débat construit et constructif est un plus au service des besoins en formation de tous. La supervision ou l'intervision sont également facilitateurs de cette dynamique.

A noter que le Conseil d’entreprise et la délégation syndicale doivent être impliqués en cas de transformation de l’institution.

Comment mettre en œuvre cet apprentissage ?

Garvin1 par exemple propose de développer 5 activités (voir aussi le lien vers (se) former) :

  1. La résolution de problèmes en groupe.
  2. L'expérimentation : lancer un projet, faire une expérience pilote, etc. sont des occasions d'apprentissage.
  3. Tirer les leçons des expériences : prendre le temps de dresser un bilan des succès comme des échecs.
  4. Apprendre avec les autres : bénéficiaires, partenaires, familles, etc.
  5. Transférer les connaissances: C'est un point crucial mais délicat. Il s’agit de mettre à la disposition des collègues une base qui rassemble les connaissances utiles. Il s’agit d’organiser le partage de connaissances et de compétences entre les collègues (séances d’information, tutorat, etc.)2

Si vous souhaitez découvrir comment votre organisation peut devenir plus soutenante du développement de compétences, réalisez votre auto-diagnostic.

Notes & références

  1. Wikipedia - Organisation apprenante

  2. Les Fonds sociaux ont réalisé des outils en lien avec le tutorat : voir dans la rubrique outils