D’aide-ménagère à aide familiale : s’inscrire dans un secteur à long terme

15 janvier 2016

Quels sont les facilitateurs et freins lors du parcours menant d’aide-ménagère à aide familiale ? Quel rôle de soutien à la formation pour le Fonds des Aides familiales?

Quel public ? 

Les aides ménagères et les aides familiales occupent un rôle central dans l’aide à domicile. Elles ont des fonctions multiples, en évolution, notamment face à des défis comme le vieillissement.  La demande et le type de services à la population augmentent donc.

Le secteur soutient ses travailleuses, entre autres, en leur ouvrant des possibilités de formation qualifiante et en augmentant  l’offre de formation continue.

Le Fonds des Aides familiales finance l’embauche compensatoire des aide-ménagères souhaitant entamer une formation qualifiante en aide familiales, quel que soit  le temps de la formation (12 ou 18 mois). Qu’elles réussissent ou non la formation, le poste d’aide-ménagère leur est garanti en fin de parcours.

Quelle action ?

Ce système a permis depuis 4 ans à 261 aide-ménagères d’entrer en formation.

90% des travailleuses ont le statut d’ouvrier. 97% d’entre elles ont un contrat à durée indéterminée (CDI).  67% travaillent via les titres-services.

Au 31 juillet 2013, 90 travailleuses ont terminé la formation et 83 l’ont réussie (taux de réussite de 93%).

La réalité de la filière pousse le Fonds social des aides familiales à s’interroger sur les effets de la mesure de financement.  Il a ainsi réalisé une étude sur les moteurs et freins rencontrés par les apprenantes.  Cette étude aborde aussi la question des différentes filières de formation, l’impact des processus de formations sur le positionnement professionnel des apprenantes ou encore la question du transfert des acquis de compétences.

Pour aller plus loin

Bref, cette étude vous permettra de renouveler votre regard sur ces deux métiers et sur l’impact de la formation diplômante sur la travailleuse, son équipe et la structure qui l’emploit.

En cliquant sur le lien suivant, vous trouverez l’étude complète.  

Bonne lecture !