Le Fonds Isajh en action

26 octobre 2015

Competentia vous propose de partir à la découverte des différents Fonds de formations et de leurs principales actions. Aujourd’hui, description des actions du Fonds Isajh.

Si vous travaillez dans le secteur de l’aide aux personnes en situation d’handicap, de l’aide à la Jeunesse, des maisons d’accueil pour adultes en difficulté ou dans une agence immobilière sociale de Wallonie, en bref dans un service de la SCP 319.2 ... vous connaissez certainement  le Fonds Isajh. En tout cas, nous l’espérons, de nom.

Mais savez-vous quel objectif il poursuit ?

Les partenaires sociaux sont convaincus que la formation continue est un moyen pour augmenter la motivation et la satisfaction au travail.  Elle aide les travailleurs à être en phase avec les besoins des bénéficiaires.  Pour les travailleurs les moins qualifiés, le Fonds encourage l’obtention de qualifications supérieures.

A l’image de la gestion du Fonds, les actions financées s’inscrivent dans une démarche paritaire.

Une attention particulière est accordée aux travailleurs et aux demandeurs d’emploi qui appartiennent à une catégorie définie à risques.  Sont considérés comme groupe à risques des personnes ayant un accès plus difficile au marché de l’emploi et celles risquant de perdre leur travail, c-à-d:

  • les travailleurs âgés d’au moins 50 ans ou ceux d’au moins 40 ans qui sont menacés par un licenciement ;
  • les personnes inoccupées ou qui travaillent depuis moins d’un an et qui étaient inoccupées au moment de leur entrée en service 
  • les personnes ayant une aptitude réduite au travail ;
  • les jeunes qui n’ont pas encore 26 ans et qui suivent une formation.

Les partenaires sociaux ajoutent à ces catégories les travailleurs à temps partiels et les travailleurs disposant au plus d’un certificat d’enseignement secondaire supérieur.

Quatre catégories d’actions sont proposées :

  1. Le développement d’outils :

Le Bilan de compétences : Permettre au travailleur d’être acteur de son parcours professionnel.

Le plan de formations : Réfléchir à ses besoins en formation et en faire un document est un moyen de n’oublier personne : la formation et un droit pour tous et pour chacun.

Pour vous lancer dans cette démarche, une intervention du service conseil de competentia peut être sollicitée.  En quelques heures, sur site et en partant de votre contexte institutionnel, il vous aidera à déterminer les grandes étapes pour élaborer le plan de formation et les liens possibles avec les actions du Fonds en matière de plan de formation.

  1. Des formations:

Le Fonds soutient l’organisation de formations collectives afin d’encourager les services à associer l’ensemble des professionnels dans la démarche de formation. Des modalités différentes existent selon que le service dispose ou  non d’un plan de formation.

Pour permettre une meilleure prise en compte du travail de réseau, le Fonds soutient aussi  l’organisation de formations communes à plusieurs services. 

Le Fonds encourage l’accès aux formations pour les travailleurs possédant au maximum le certificat de l’enseignement secondaire supérieur ainsi qu’au travailleur de plus de 50 ans via le remboursement des frais liés à l’inscription.

Le catalogue Formapef est accessible sans condition à l’ensemble des travailleurs du secteur.

  1. L’application de la loi sur lebBien-être au travail est soutenue par le Fonds via différentes aides.
  2. Le remplacement de travailleurs en formation sur base du nombre d’heures reconnues par le CEP pour un temps plein +25%. Cette action est destinée aux travailleurs possédant au maximum le certificat de l’enseignement secondaire supérieur ainsi qu’au travailleur de plus de 50 ans

Comme vous le constatez les modalités d’actions du Fonds sont diversifiées, parce que les situations rencontrées par les travailleurs le sont aussi.

Sans cesse, les partenaires sociaux tentent d’adapter au mieux leurs modes d’interventions. Actuellement, une recherche action est menée afin d’identifier et d’expérimenter différents types de tutorat.  A l’issue de cette recherche, ils détermineront les soutiens à apporter à cette modalité de transmission des acquis particulièrement adaptée au secteur.

Laurence Coulon (responsable) et Sophie Delaitte (collaboratrice) sont à votre disposition pour répondre à vos (multiples) questions. 02/227.61.51.

N’hésitez pas à consulter le site Internet du Fonds.