Recrutement non discriminant (11) Recruter sans CV
À quoi sert-il ?
Engager des travailleur·euse·s
Quand l'utiliser ?
Gestion des compétences
Quel format ?
Methode

En bref

Se passer de CV constitue une première étape dans la lutte contre les discriminations à l’embauche. Le tri des candidatures se fait sur base des compétences, à travers une standardisation de formulaire et/ou l’anonymisation des données.

Aperçu

Pour quoi
Lutter contre les stéréotypes
Pour qui
Responsable, gestionnaire
Quand l'utiliser
Avant le recrutement

Il s’agit d’introduire les données personnelles le plus tard possible dans le processus de sélection : que ce soit pour poser sa candidature ou durant les différentes étapes de présélection, le·la candidat ·e est invité·e à compléter des formulaires ou des questionnaires anonymisés. Idem pour les tests à passer.

Les trucs pour réussir ?

  • N’augmentez pas le niveau de difficulté des tests/questionnaires si vous n’utilisez pas de CV. Restez centré·e sur les compétences clés.
  • Soyez vigilant·e à ce que toutes les candidatures soient traitées selon le même processus ; cela n’aurait en effet pas de sens d’avoir « deux poids deux mesures ». Si vous faites appel à un intermédiaire de l’emploi, informez-le de votre démarche.
  • Annoncez votre procédure sans CV dans l’offre d’emploi et expliquez en brièvement les raisons.
  • Veillez à ce que la (les) personnes(s) chargée(s) de sélectionner les candidat·e·s n’aie(nt) à aucun moment les informations concernant les candidatures. Une personne moins impliquée dans le recrutement peut néanmoins assurer le bon suivi du processus, à condition de rester muette sur les informations reçues.
  • Utilisez la technologie en créant un formulaire en ligne à remplir pour postuler. L’adresse URL
    du formulaire sera renseignée dans l’annonce et une partie des champs sera désactivée pour
    l’anonymisation.

Et après ?

Mettre en place des procédures de recrutement non discriminantes nécessite une approche intégrée
des procédures. Toutes les étapes du recrutement, de la sélection à l’accueil, doivent être adaptées afin d’éviter « l’effet rebond ». En effet, si recruter sans CV permet de dépasser certains risques liés à l’analyse des CV, d’autres mécanismes inconscients de discrimination peuvent également apparaître aux étapes suivantes: entretiens, tests, etc.